LMP (Location Meublée Professionnelle)  

Une personne souhaitant investir peut acheter un  appartement ou plusieurs pour ensuite les louer afin de récupérer des loyers. Il réalise alors un investissement locatif. L’investisseur choisit ensuite entre la location meublée ou vide. Ce choix est important dans la mesure où les règles ne sont pas les mêmes, par conséquent ces deux types de location apportent chacun des avantages différents. Il convient donc d’étudier les deux situations avant de prendre une décision.

Ces locations peuvent constituer un complément de revenu pour le rentier et faire grandir son patrimoine ou son activité professionnel. Dans ce cas, le loueur devient LMP autrement dit loueur en meublé professionnel, et bénéficiera d’avantages fiscaux.

 

Les conditions d’accès au statut LMP

LMPIl existe trois critères permettant d’obtenir le statut LMP, premièrement il faut être inscrit au registre des commerces et des sociétés (RCS).

Deuxièmement, le montant total des recettes locatives de l’ensemble des membres du foyer fiscal doit être supérieur à 23 000 €, à cela s’ajoute une troisième condition : le montant total des recettes locatives doit représenter au moins 50% du revenu global. Cette dernière condition est tirée de la loi Finances pour 2009, en effet le gouvernement a souhaité durcir l’accessibilité au statut loueur en meublée professionnelle (LMP) car il servait de niche fiscale pour des loueurs qui n’étaient pas de véritables professionnels. 

Une fois ce statut obtenu, votre investissement locatif peut bénéficier de la fiscalité LMP plutôt avantageuse. En effet, il est possible de bénéficier d’une déduction totale sur les revenus des déficits sans plafond, la possibilité d’exonération des plus-values et de l’ISF et la déduction des frais d’acquisition. 

Les objectifs des LMP

Il existe différents éléments qui motivent à acheter pour louer afin de bénéficier du statut LMP. Pour commencer, avoir le statut de loueur en meublé professionnel signifie d’abord détenir un patrimoine immobilier assez conséquent. Cela implique donc de percevoir des loyers régulièrement. C’est le premier objectif des investisseurs. Puis vient ensuite les avantages fiscaux attractifs. En LMP, il est possible d’investir sans apport personnel, c’est-à-dire acheter un appartement en utilisant uniquement un emprunt bancaire. 

Comment s’y prendre ?

Il reste maintenant à bien choisir le ou les biens immobiliers afin de réaliser un bon investissement locatif et de s’assurer un rendement élevé.

Pour choisir l’appartement dans lequel il va investir, il faut bien étudier les emplacements dans lesquelles le marché immobilier est intéressant et où la demande locative est forte. C’est-à-dire une ville qui compte de nombreux locataires. L’investissement sera donc assuré car le logement sera très rarement sans locataire. C’est le cas pour les investissements à Paris par exemple. Cependant il existe des agglomérations où le statut LMP est limité, il faut donc bien se renseigner avant l’achat de l’appartement.

En conclusion 

En vue d’éviter les erreurs, l’investisseur en LMP peut se faire conseiller par un cabinet de défiscalisation immobilière qui l’aidera à prendre les bonnes décisions et optimiser sa rentabilité.

N'hésitez pas à vous renseigner également sur les caractéristiques de son petit frère, le LMNP.