Investir dans les SCPI

Une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) est une société d’investissement ayant pour objectif d’acheter et gérer des biens immobiliers. Investir dans une SCPI revient à acheter des parts de la société pour devenir propriétaire des biens immobiliers. C’est donc bien un investissement dans la pierre. Après que les sociétés aient investi dans tout type de biens tels que des logements, bureaux, locaux commerciaux, entrepôts et d’autres encore, les épargnants reçoivent sous formes de dividendes des revenus réguliers. De plus, avec des taux très bas, les SCPI représentent un des meilleurs profils sur le marché de l’immobilier en terme de rendement-risque et c’est donc ce qui attire le plus. Mais cela va t-il durer ?

Quel rendement espérer ?

Les SCPI ont une Quartier d'affaire de La Défense, Paris, investissement immobilier SCPItendance baissière depuis quelques années pour ce qui concerne leurs rendements. Ils étaient à 5,4% il y a encore quelques années, pour tomber à 5,04% en 2014. Une rentabilité entre 4,8% et 5% pour l'année 2015. Après des moments difficiles en 2013, l’investissement locatif commence à se redresser petit à petit.

Les avantages des SCPI

Dans un premier temps, investir dans une SCPI ne demande pas d’avoir un capital élevé et permet d’obtenir des revenus complémentaires immédiatement ou en différé selon ce qui est souhaité (notamment pour la retraite). Cela peut être une option pour quelqu’un souhaitant devenir rentier dans l'investissement immobilier locatif mais ne disposant pas de fonds nécessaires. En effet, les propriétaires de fonds dans des SCPI ont une tranquillité qu’on ne peut avoir avec un investissement locatif classique. En effet, c’est la société qui prend en charge tout le côté administratif, de trouver les locataires mais aussi les biens. 

Les différentes catégories de SCPI

    • Les SCPI fiscales : Avec ces SCPI, les investisseurs bénéficient des mêmes avantages fiscaux que pour une acquisition directe. Pourtant, elles investissent généralement dans de l’immobilier d’habitation éligible à un dispositif foncier qui permet de bénéficier de réductions d’impôts.
    • Les SCPI de Plus Value : Avec une politique d’achat d’immeuble à faible coût, l’objectif de ces SCPI n’est pas de percevoir rapidement des revenus réguliers mais de réaliser une plus value sur le long terme.
    • Les SCPI de distribution : Au contraire donc des SCPI de plus value, l’objectif ici est de percevoir des revenus réguliers rapidement.

            On peut également distinguer les SCPI à capital variable et celles à capital fixe.

    • SCPI à capital variable : Ce mode de fonctionnement permet d’acheter des parts et de les revendre à tout moment, le prix de la part reflète mieux la valeur des actifs car il est fixé tous les ans en fonction d’une valeur d’expertise. 
    • SCPI à capital fixe : Les parts sont soumises à la loi de l’offre et la demande car elles sont seulement négociable sur un marché secondaire. Ainsi, ceci permet une meilleure collecte. Cependant, le marché secondaire est peu liquide et les prix des parts peuvent complètement différer de la réalité du marché.

En bref...

Les SCPI possèdent quelques avantages commue vus précédemment. Toutefois, ce genre d'investissement locatif a tout de même quelques inconvénients comme un risque de perte en capital car en effet la valorisation des parts est dépendante du marché et de la gestion de la société. De plus, il y a un risque de vacance locative et comme les dividendes versés dépendent du taux d’occupation, cela aura un impact sur les revenus du rentier.