Investir en région parisienne

La région parisienne a une population avoisinant les 12 millions d’habitants et représente 18,8% de la population française : c’est la région la plus peuplée de France ! Avec 1 281 communes, cette région est intéressante aussi bien pour l'investissement locatif  que résidence de par son offre diversifiée mais également de par son potentiel affiché et unique. Où investir ? Quelles villes ? Quel bénéfice à en retirer ? Que faut-il acheter ?

Paris VS Région Parisienne : tour d’horizon

Jardin Albert Kahn, investissement locatif

Jardin Albert Kahn, Boulogne-billancourt

Partir de Paris est difficile tant au niveau sentimental qu’au niveau pratique. Chaque habitant vous dira la même chose : à Paris tout est à portée de main. Mais pour un ménage recherchant le luxe d’une vie plus calme et sereine, partir de Paris sera bénéfique. Désirant rester à proximité de la capitale, elle se dirigera naturellement vers les périphéries.

Attractivité de la Région

Si investir à Paris relève du parcours du combattant, faire un investissement locatif ou résider en région parisienne reste attractif de par sa superficie et son dynamisme. Ces deux marchés présentent quelques disparités. Prenons l’exemple des biens immobiliers neufs ou anciens. A Paris, l’achat appartement neuf est rare, tandis que l’ancien règne en maître. En revanche, les périphéries parisiennes sont en pleine mutation.

Investissement locatif en région parisienne : neuf ou ancien ?

Les agglomérations de la ville de Paris sont soumises à un développement de logement neuf (appartement et maison) de façon exponentielle. Désormais les acquéreur préfèrent acheter dans l'immobilier neuf dans cette zone au détriment de l'ancien. Toutefois, l'investissement locatif neuf apporte un retour sur investissement moindre que l'ancien refait à neuf. Par ailleurs, l'on peut aussi noter que le rendement de l'achat pour location sur les logements anciens ne sont pas les mêmes que les logements parisiens : ils sont nettement plus faibles.

Le mètre carré à Paris est de 7 910 € en moyenne. Ces prix parisiens sont en augmentation constante. A contrario, en région parisienne, les prix sont diversifiés : il y en a pour tout le monde. D’autant que les prix de départ sont souvent revus à la baisse : le ratio acheteur par vendeur est bien plus faible qu'à Paris.

Les villes potentielles

L’Île-de-France est immense. Même sans Paris et ses arrondissements. Le marché immobilier à la fois de l'achat pour location ou pour y vivre n’est pas le même qu’à Paris. Même si des villes telles que Levallois-Perret, Saint-Mandé ou encore Boulogne, fonctionnent désormais sous le même modèle que Paris en terme de prix, on arrive à déceler un nombre certain de disparités.

Le département des Hauts-de-Seine et du Val-de-Marne représentent les zones les plus chères. Avec un prix moyen par mètre carré de 5 298€ pour l’un et 3 938€ pour l’autre, effecteur l’achat d’un appartement ou d'un studio peut demande des ressources conséquentes. A contrario, certains départements comme l’Essonne ou la Seine-et-Marne disposent d’un prix moyen de 2 279€ et 2 252 €. Ainsi Paris a une très grande influence sur sa région. Plus on habite proche de la capitale, plus le prix est élevé.