Investir en loi Pinel ancien

Investir dans le Pinel ancien n'est pas nouveau en soi, il existait l'équivalent dans les dispositifs précédents tels que le Duflot et le Scellier. Mais il reste méconnu. A tort ! Alors que le parc locatif s'avère insuffisant dans beaucoup de grandes villes, tout spécialement à Paris et en région parisienne, il permet de mettre sur le marché de la location, après travaux, deux types de biens non-habitables en l’état pour un investissement locatif.

La loi Pinel ancien

investissement locatif - achat appartement

Le Panthéon

Pour pouvoir bénéficier des mêmes avantages du dispositif Pinel dans l’investissement locatif l’ancien mais aussi dans le neuf, le logement visé doit respecter quelques critères. Il doit d’abord être dans un état de délabrement avancé et sa réhabilitation doit être proche du neuf, le tout sous le contrôle d’un expert du bâtiment. Le logement doit avoir fait l'objet d'importants travaux qui aboutissent à la création d'un logement neuf ce qui permettra d’avoir une meilleure rentabilité. Il devra, une fois le chantier terminé, afficher une performance énergétique élevée et bénéficier des labels Haute performance énergétique ou BBC rénovation. Une fois réalisés, les travaux sont vérifiés par un contrôleur technique. Vous devez louer le logement pendant six, neuf ou douze ans à usage de résidence principale du locataire. Vous devez respecter des plafonds de loyers.

 

Ses avantages pour l'investissement locatif

Les investissements immobiliers réalisés dans le cadre de la loi Pinel permettent de percevoir des revenus complémentaire à la retraite. Chaque mois, votre retraite sera complétée par les loyers issus des biens immobiliers dans lesquels vous avez investi. Grace à cela on peut se constituer un patrimoine immobilier. Le dispositif Pinel vous aide à vous constituer un patrimoine immobilier tout en bénéficiant de conditions fiscales avantageuses. Vous percevrez des loyers tout en profitant de réductions d'impôt. Ce patrimoine immobilier sera transmis à vos héritiers en cas de décès, ils pourront continuer à percevoir les loyers, ils hériteront de vos biens immobiliers.

 

Bien choisir la durée de location

Si la durée de mise en location imposée par la loi Pinel est plus souple que celle de la loi Duflot, elle reste tout aussi implacable. Le contribuable est tenu de louer effectivement pendant cette durée, sans quoi il devrait rembourser le Trésor Public des remises d’impôts perçues. Qu’on se le dise. On ne peut louer que 6 ans, 9 ans ou 12 ans. On ne peut pas louer 5 ans, 7 ans ou 10 ans.