Comment investir ?

Lorsqu’on souhaite investir dans l’immobilier, on se demande souvent comment s’y prendre. L’acquisition en nom propre représente la plus grande partie, pourtant il existe d’autres options qu’il serait également bon d’étudier avant de réaliser votre investissement. Pour réaliser la meilleure rentabilité possible, il est important de savoir exactement comment investir, dans quel cas utiliser une SCI, un investissement en nom propre ou autre. On retrouve donc l’investissement via une SCI, via une SARL ou encore par indivision. Alors, parmi ces formes d’investissement laquelle choisir ?

Avantages et inconvénient d’un investissement en nom propre :

Les Avantages de l’achat en nom propre

comment investissementTout d’abord, l’investissement en nom propre est le terme qui désigne l’investissement « classique » et la plus pratique. L’investissement en nom propre se caractérise par un acheteur seul. Ce type d’investissement a plusieurs avantages.

Premièrement, l’investissement en nom propre ne connaît aucune formalité particulière, il n’y a alors pas de coût lié aux formalités comme cela peut être le cas pour d’autres formes d’investissement. Il est donc plutôt simple et à la portée de tous et correspond aux personnes qui souhaitent acheter facilement.

En choisissant l’investissement en nom propre vous devrez déclarer vos revenus fonciers sur la déclaration d’impôt sur le revenu (IR).

Inconvénients :

L’investissement en nom propre (acheter pour louer ou y vivre) comporte également quelques inconvénients, premièrement en cas de prêt l’engagement se fait sur son patrimoine propre. De plus, en achetant en nom propre vous ne bénéficierez pas de certains avantages que procurent les dispositifs des SCI comme les dispositifs Borloo et Robien.

Comparaison avec les autres types d’investissements

Il existe également d’autres formes d’investissement :

L’investissement via une SCI :

C’est une société avec pour seule mission, l’achat immobilier. Elle implique au moins 2 associés qui partagent les bénéfices de la location.

L’investissement par SCI a plusieurs avantages : pour les couples non mariés la SCI permet d'acheter à deux en évitant les pièges de l'indivision. Sa structure juridique est plus souple en cas de séparation. 

L’investissement via une SARL :

Lorsqu’on investit en SARL, on achète des parts et non un bien, il y a donc la possibilité de faire une cession des parts. De plus, la succession est simplifiée. Les revenus seront déclarés comme impôts sur les sociétés.

Acheter en indivision :

Cette acquisition se définit comme un achat à plusieurs (cela peut être en couple, en famille….) La répartition des parts dépend des apports de chacun. Toutes les décisions concernant le bien devront être prises avec l’accord des indivisaires.

Avec quel bien investir ?

Une fois le type d’acquisition choisi, il faut trouver le bien idéal. Cela dépend de votre budget et de l’investissement locatif ou autres que vous souhaitez réaliser (location meublée, location vide, location saisonnière, en LMP, en LMNP…).

Emplacement

L’emplacement est un élément très important avant de se lancer dans un achat immobilier locatif. Premièrement, il faut étudier le marché pour savoir où investir : quels sont les prix au m2 du quartier ? A quel loyer pouvez-vous prétendre ? Est-ce que le quartier est en évolution ? Ces questions vous aideront à savoir où investir.

Surface

Pour obtenir un bon rendement de votre investissement immobilier locatif, la surface est également un élément important. Ainsi vous ne vous adresserez pas aux mêmes types de locataires si vous choisissez d’acheter un studio ou un 3 pièces.