Devenir rentier avec l’immeuble de rapport

Le grand mirage de l’immobilier qui transformerait les investisseurs en rentiers n’existerait-il que sur internet ? Oui, pour ceux qui ne connaissent pas le domaine de l’investissement locatif et rêvent d’échapper à la « rat race » en quelques mois. Non, pour ceux qui réalisent le bon investissement dès le départ et sont prêts à investir du temps et de l’énergie pour devenir riche. En devenant rentier avec un ou plusieurs immeubles de rapport, par exemple. Voyons comment.

 

Qui peut devenir rentier avec un immeuble de rapport ?

investissement rentable immeuble de rapportDeux grandes tendances s’observent au sein des investisseurs qui cherchent à investir dans l’immobilier. Savoir dans quelle catégorie se placer dès le départ, permet de se diriger vers la stratégie la plus rentable, soit vers les bons placements immobiliers dès le départ.

La première catégorie des investisseurs que l’on repère est celle des occasionnels, qui cherchent à acheter un bien immobilier pour faire fructifier un héritage ou diversifier leurs avoirs patrimoniaux. Ils n’ont en général pas un besoin d’argent pressant et cherchent souvent un complément de revenus avec un investissement immobilier rentable.
La seconde catégorie serait celle des investisseurs plus « motivés », ceux qui misent sur l’immobilier pour gagner plus dans la vie, voir même transformer leur existence. Ils disposent en général à la base de revenus modestes. En commençant par acheter un immeuble qui leur offre un bon rendement locatif, ces investisseurs peuvent parvenir en quelques années à devenir rentier, grâce cet immeuble de rapport. Comment ? Encouragés par le succès d’un premier investissement, ils parviennent souvent ensuite à enchaîner plusieurs autres acquisitions, qui vont, au fil du temps, leur permettre de vivre en rentier.

Attention cependant à ne pas tomber dans l’illusion que l’immobilier permettrait de vivre sans travailler. Pour devenir rentier dans l’immobilier grâce à l’immeuble de rapport, ou tout autre placement à forte rentabilité locative (location saisonnière ou colocation), les investisseurs vont devoir s’attacher à leurs biens. Cela suppose de s’investir dans sa gestion et son entretien, car il risque, sans cela, de perdre toute sa valeur, au moment de la revente. Car un patrimoine est comme un édifice : si un bien commence à poser problème et perd en rentabilité, c’est tout l’édifice qui est fragilisé. Certaines menaces pèsent sur le propriétaire d’un immeuble de rapport, dont celle tant redoutée de ne pas trouver de locataires. Or, les immeubles dont les appartements sont mal entretenus peuvent se vider, et voir leur taux de rendement, par conséquent, chuter.

 

Une question de stratégie

stratégie rentier immeuble de rapportDevenir rentier est plus une envie qu’un projet très pragmatique. Mais l’immobilier peut répondre aux désirs d’un investisseur, si tant est qu’il ait clarifié pour cela ses objectifs.

On a vu qu’il existe 2 grandes catégories d’investisseurs, auxquelles correspondent 2 grands profils d’investissements immobiliers.
Les investisseurs occasionnels seront plus séduits par des placements immobiliers à long terme, en misant avant tout sur une belle plus-value à la revente. Dans ce type de stratégie, on se préoccupe moins de ce que le bien génère et on parle plus de bénéfice en termes d’euros. Il peut s’agir de défiscaliser un patrimoine, en louant en Pinel sur quelques années, par exemple. Ce type d’investissement est plus risqué et nécessité d’être un familier du marché et des taux de crédit immobiliers.
Les investisseurs qui cherchent, eux, leur liberté financière grâce à l’immobilier, vont s’axer sur des placements qui leur dégagent chaque mois un bon cash-flow, soit beaucoup d’agent. Ils axent leur objectifs avant tout sur la rentabilité de leurs biens et cherchent à l’accroître de différentes manières : étendre la durée du crédit immo, grossir leur apport, entreprendre des travaux… Le but étant aussi de pouvoir réinvestir. En fonctionnant sur ce modèle, certains parviennent à devenir rentier grâce à l’immeuble de rapport, en jouant sur l’effet de levier. Car l’immobilier permet tout simplement de s’enrichir avec de l’argent avec que l’on n’a pas, puisqu’il n’est qu’emprunté. Or, dégager un  cashflow très positif permet d’être bien vu de son banquier pour obtenir de nouveaux financements.

 

La rentabilité de l’immeuble de rapport

rentabilité immeuble de rapport devenir rentierParmi les niches du marché qui permettent aux investisseurs de voir tout de suite plus grand pour investir, l’immeuble de rapport arrive en tête. Il est concurrencé par la location saisonnière et par la colocation, mais il conserve un attrait certain. Pourquoi ? Parce qu’il s’agit du bien proposant souvent les meilleurs taux de rentabilité du marché. Ils varient en moyenne autour de 6 à 7 %, mais avoisinent sans problèmes les 10 %, dès que l’on découvre une « pépite ».

Les investisseurs qui se sont fixé comme objectif de devenir rentier grâce à l’immeuble de rapport deviennent parfois des spécialistes de cette recherche. Ils possèdent ou acquièrent sur le tas des connaissances en bâtiment, décoration ou fiscalité. Ils savent d’instinct ensuite repérer les bonnes affaires et en négocient âprement le prix. N’oublions pas que l’immeuble de rapport permet déjà, au départ, de réaliser une économie d’échelle sur le prix du mètre carré, ainsi que sur tous les frais de vente (frais de notaire, de crédits, d’agence, d’assurance…).On ne s’étonnera donc pas que certains immeubles constituent de véritables aubaines et que moyennant une passion certaine pour l’immobilier, des investisseurs parviennent à devenir rentier grâce à l’immeuble de rapport.

La fiscalité immobilière bien comprise favorise les investisseurs immobiliers, pour peu que l’on cherche à optimiser son investissement dans ce domaine. Plusieurs régimes fiscaux existent, et les plus intéressants, comme le montage d’une SCI ou l’achat sous le statut de LMNP (loueur en meublé) permettent de payer moins d’impôts, voire de défiscaliser ses revenus. Ces régimes permettent, en effet, de déduire ses charges et amortissements de ses revenus fonciers. L’intérêt d’un montage fiscal se calcule aussi par rapport à ses objectifs au niveau patrimonial ou de la revente, la SCI étant plus favorable aux investisseurs souhaitant constituer un patrimoine pour le transmettre.

Partir se couler une retraite au soleil grâce à l’immobilier n’est donc pas un mythe. Investir dans un ou plusieurs immeubles de rapport rentables est un moyen d’y arriver, ce qui suscite aujourd’hui un fort engouement pour ce type d’investissement. Cependant, un vif intérêt pour l’immobilier est chaudement recommandé avant de s’engager dans l’aventure.

Maxime GUERIN

Maxime GUERIN

Directeur Général chez Ever Invest
Entrepreneur et passionné par la gestion d'actifs, j'ai été formé chez JLL avant de me mettre au service des investisseurs en créant Ever Invest en 2014.
Maxime GUERIN

Les derniers articles par Maxime GUERIN (tout voir)