Affaire immobilière : Côté acheteur

Que ce soit avec l’aide d’un chasseur immobilier ou non, l’acheteur souhaite dans tous les cas réaliser la meilleure affaire possible lors de son achat d'appartement.

Sa satisfaction dépendra de ses motivations initiales, pour certains, réaliser la meilleure affaire imaginable c’est de trouver un bien dans leurs moyens, situé dans un quartier précis. Pour d’autres ça peut simplement être d’acheter une maison à un prix en dessous de celui du marché.

 

Comment réaliser une bonne affaire ?

S’informer

Affaire immobilière : Côté acheteurFaire une bonne affaire immobilière que cela soit pour un investissement locatif ou résidence implique de trouver un bien à un prix plus bas que le marché. Pour savoir si l’achat constitue un coup immobilier, il faut avoir connaissance des prix pratiqué au m2 à l’emplacement du bien, la valorisation des extras (comme un balcon, garage, une cave…) ; du bilan énergétique, de la différence entre le prix de l’ancien et le prix du neuf etc. Il est assez facile de se renseigner sur les prix pratiqués car les chiffres et statistiques sont de plus en plus publiés régulièrement.

Anticiper l’évolution du quartier

Qui ne rêve d’acheter un bien pour une bouchée et de le revendre une fortune quelques années plus tard ? ou d'acheter pour louer à prix intéressant? Mais pour réaliser une plus-value importante, il faut dans un premier mettre en valeur le bien en profitant de tout son potentiel mais également choisir un emplacement prometteur. Pour cela, il faut savoir prendre des risques importants, car la garantie que le quartier évolue de façon à faire monter les prix n’existe pas. Il faut donc étudier les projets en cours (bien sur, la construction d’une ligne de transport haussera le prix du bien), son possible impact sur le quartier ou même sur la ville pour savoir si cela entrainera un mouvement de population et un intérêt plus élevé vis à vis de l’emplacement. Par exemple, avec le projet du Grand Paris, certaines zones peuvent devenir des quartiers attrayants grâce aux nouvelles installations.

Evaluer la situation du vendeur

Investissement locatif ou pas, l’accord pour l’acquisition du bien se fait entre deux parties, l’acheteur et le vendeur. Pour que ce dernier aboutisse, il faut que ces deux parties se retrouvent dans l’accord proposé. Pour que l’acheteur ait l’avantage sur le vendeur, il faut donc que ce dernier veuille se séparer assez rapidement de son bien. Pour le savoir, il est possible de poser quelques questions ou même de se renseigner sur la motivation réelle qui pousse le cédant à mettre son bien en vente. 

En conclusion…

Qu’importe la nature du bien, que ce soit l’achat studio, d’un deux pièces ou d’une maison pour un investissement immobilier locatif, résidence ou pied-à-terre, l’objectif de l’acheteur durant les négociations est de tirer le meilleur prix possible. Pour cela, il faut donc réaliser quelques analyses afin de mettre toutes ses chances de son côté.