Les bonnes pratiques pour réussir un investissement locatif

Vous souhaitez investir dans l’immobilier en faisant un investissement locatif ? Vous n’avez aucune notion en immobilier ? Vous ne savez comment ni par où commencer ? Ce petit tutorial est fait pour vous. En effet, bon nombre de personnes expriment le désir de devenir rentier et ce pour divers raisons. Certains pour avoir un complément de revenu d’autres pour se construire un patrimoine et vivre une retraite paisible. Cependant, peu de personnes prennent vraiment la peine d’étudier les différentes solutions et éventualités qu’offre le marché immobilier, car tous les investissements, en particuliers dans le locatifs, ne sont pas forcément rentable.

L’emplacement du bien

Il faut être très regardant sur la position géographique de votre bien immobilier, car cela peut s’avérer être à la fois un atout mais aussi une contrainte pour la location. Toutefois, dans la ville de Paris où investir pour une bonne rentabilité n’est pas chose facile, il reste cependant des quartiers où l’on peut le faire. Par exemple les 18, 19 et 20ème arrondissements sont ceux qui affichent les hauts taux de rentabilité.

La bonne surface

La surface idéale en investissement pour de la location est fonction de la ville et du prix de son marché immobilier. A paris, il est beaucoup plus avantageux d’acheter pour louer des petites surfaces. Tout d’abord car leur taux de rentabilité est bien plus élevé que celui des grandes surfaces et aussi parce qu’à la location ils reviennent plus cher au mètre carré.  En fin de compte, lorsque l’on a le budget nécessaire, sur la capitale, il est beaucoup plus intéressant d’investir dans plusieurs petites surfaces qu’en une grande surface. Toutefois, cela demandera plus d’effort au niveau de la gestion locative, cependant, il vous incombe d’être proactif afin d’avoir le contrôle adéquat et éviter les vacances locatives.

Avis d’expert

L’erreur que fait la plupart des investisseurs est de se projeter dans le bien comme s’ils allaient y habiter eux-mêmes. Il est important de garder à l’esprit que l’on s’inscrit dans un cadre locatif et non résidence. Il faut donc dans les choix de l’emplacement, de la surface et même dans la décoration intérieure, que l’on se fait pour satisfaire et répondre aux attentes des potentiels futurs locataires.