Faire un investissement locatif sans apport

Lorsque l’on souhaite investir dans l’immobilier, il faut obligatoirement une somme d’argent conséquente, cela peut se procurer avec un prêt immobilier et une certaine somme apportée par l’acquéreur mais dans certains cas il est possible que ce dernier apporte la totalité de la somme demandée ou au contraire demander un prêt pour couvrir toute la somme exigée. Car oui, il est possible d’acheter un bien en vue d'un investissement locatif sans apporter le moindre euro de sa poche.

Comment convaincre le prêteur pour votre investissement locatif ? investissement locatif sans apport

Comme on peut l’imaginer, les prêteurs qui sont en général les banques ont besoin d’être rassurés. Ceci est encore plus vrai depuis l’éclatement de la crise qui a sonné la fin de la confiance, parfois aveugle, des banques dans l’investissement immobilier. Elles sont maintenant plus froides à l’idée de financer entièrement le projet sachant que le risque pour que celui échoue est plus élevé qu’auparavant. Pour les convaincre, il faut donc sortir du lot grâce à la solidité du dossier. 

 

Choisir le bien immobilier pour investir 

Investir sans apport nécessite obligatoirement de préparer au mieux son investissement locatif ou résidence pour avoir le plus de chances de réussir. Cette préparation, encore plus importante donc dans cette situation, passe par le choix du bien dans lequel le rentier souhaite investir.

Vu que cet investissement se fait sans apport il est préférable de se focaliser sur des petites surfaces mais sans pour autant épargner la qualité du bien. Car en effet, lorsqu’on met en location des petites surfaces, on est plus sujet à des turn-over de locataires donc un bien de qualité permet de limiter ce risque.

 

Avoir un bon dossier

Comme déjà mentionné, le prêteur analysera la solidité du dossier qui lui est présenté afin de décider s’il est envisageable d’effectuer un investissement sans apport. Quelques aspects sont primordiaux dans cette décision.

Tout d’abord, il faut pouvoir assurer des revenus réguliers comme pour tout emprunt, et si possible sur une longue période. De plus, il ne faut pas que l’investisseur soit lui même locataire avec des loyers à régler chaque moi.

Ensuite, en plus de calculer la capacité d’emprunt de l’emprunteur (en calculant la somme que ce dernier est capable de rembourser chaque mois qui ne dépasse généralement pas un tiers des revenus mensuels), le prêteur va observer ce qu’il reste pour les dépenses quotidiennes de l’investisseurs une fois son crédit réglé chaque mois, la durée de l’emprunt, le moins long reste le moins risqué et enfin analyser les différents flux et soldes des comptes bancaires.

 

En conclusion

Il est donc possible de réaliser un investissement sans apport en présentant à l’établissement d’emprunt un projet solide et viable. Ensuite, les revenus générés par l'investissement locatif vont donc rembourser ce bien avant de devenir des revenus complémentaires pour le rentier.

Dans ce genre de cas, la qualité et le type du bien sont très importants, il peut donc avoir un choix à faire entre acheter dans le neuf ou l’ancien, où la fiscalité appliquée n’est pas la même.