Le Pari de la compétitivité - Grand Paris

Le premier enjeu du Grand Paris est celui de la stratégie de développement économique et du maintien du rôle de Paris dans le monde. Il a été mis en avant par Nicolas Sarkozy qui affirmait que « Le Grand Paris, c’est Paris qui veut jouer un rôle dans l’économie européenne et dans l’économie mondiale ». Zoom sur l’objectif compétitivité de la nouvelle métropole.

Le Grand Paris se doit d’être compétitif

grand paris compétitifCet enjeu a également été souligné par le gouvernement actuel : « le Grand Paris doit incarner le nouveau modèle français, qui allie compétitivité et solidarité ». Cet objectif part de l’idée que Paris et sa région voient actuellement leurs avantages comparatifs s’essouffler et leur déclassement dans l’archipel des villes qui comptent dans le monde. Or, Paris, en tant que métropole globale, est la porte d’entrée de la France sur la scène internationale. Elle constitue le principal lien entre le territoire national et l’économie mondiale. Par conséquent, si Paris perdait en attractivité, c’est toute l’économie française qui s’en trouverait touchée et par la meme occasion toucher aussi des secteurs comme l'investissement locatif ou résidence par exemple. La métropole ne peut pas se permettre de régresser ainsi et doit se maintenir au niveau international aussi bien qu’au niveau national.

L’Île-de-France, pôle majeur en France

Paris et sa région occupent une position économique particulière en France, qui ne peut être comparée aux autres grandes régions françaises.

Paris et sa région, c’est d‘abord la première destination choisie par les français et les étrangers pour acheter un appartement. Économiquement parlant, la région parisienne concentre une part très importante de la production nationale, c’est ce qu’on appelle une région sur-productive. C’est également la première région industrielle de France, devant Rhône-Alpes, avec 14 % des établissements industriels privés français installés sur son territoire. Enfin, l’activité agricole jouit d’une place singulière en Île-de-France. L’agriculture occupe près de la moitié de la surface des terres franciliennes, ce qui est un atout incroyable. 

La place de Paris dans le monde

Il existe en effet de nombreux classements des villes du monde, dont l’objectif est de définir quelles sont les métropoles globales les plus puissantes, les plus agréables, les plus attractives pour l'investissement immobilier locatif ou résidence entre-autres. En effet, Paris dispose d'une image qui varie bien sûr selon les régions du monde. Ainsi, la capitale française se place en 3ème position en Amérique et en Europe mais seulement en 5ème position en Asie, dans les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) et dans les pays du Golfe. Compte tenu des performances croissantes de l’Asie dans la course à la globalisation, la situation de Paris semble plus fragile que celle de New-York ou de Londres. Le niveau des investissements sur son territoire est en diminution par rapport à ces villes et le nombre d'achat d'appartements même y est plus faible. 

En conclusion

Paris garde la face sur un plan plus large et reste toujours dans les cinq premiers rangs pour les décideurs économiques et dispose d’atouts indéniables à plusieurs niveaux.

Toutes ces dimensions, créent un contexte de vie sociale plus ou moins égalitaire. Lorsque l’inégalité sociale devient intolérable, elle crée une instabilité, un enjeu social qui peut nuire à l’image d’une ville, donc à son attractivité et à sa prospérité économique. Ce qui amène nécessairement la dimension sociale au cœur du débat autour du Grand Paris.