Le Grand Paris et le sport

Autant que la culture, le sport est un enjeu important dans le développement d’une ville. C’est non seulement un facteur essentiel de cohésion sociale mais également un élément favorisant l’attractivité d’un territoire. Le projet du Grand Paris n’a pas oublié le sport dans son projet de développement. Il comprend ainsi le développement d’infrastructures et d’offres d’animations sportives. Le sport sera ainsi développé dans toutes ses dimensions et des événements sportifs seront organisés.

Les objectifs du projet 

Le Grand Paris et le sportLes grandes lignes de ce projet sont, dans un premier temps, d’offrir aux habitants des équipements sportifs et des animations sportives de proximité. Mais également donner au Grand Paris, un rayonnement plus important sur la scène internationale. Notamment en construisant et en rénovant de grands équipements sportifs modernes (stades…) dans le but d’accueillir de grands événements sportifs.

Les problèmes dans le Grand Paris sont les disparités territoriales et les inégalités sociales qui freinent certaines personnes à acheter un appartement ou faire un investissement locatif, touchent aussi au sport et aux équipements sportifs. Le projet cherche donc à résoudre ce problème en analysant les besoins du Grand Paris en matière de grandes infrastructures sportives. On compte, dans le Grand Paris, des infrastructures déjà existantes et d’autres en cours de construction. Il faut donc voir si cette offre est suffisante. Notamment pour l’objectif que s’est fixé le projet, c’est-à-dire organiser des événements sportifs à rayonnement international ainsi qu’avoir la possibilité d’émettre une candidature française aux Jeux Olympiques et paralympiques d’été. Par conséquent, acheter pour louer près de ces endroits pourrait être plutôt malin. 

Ensuite, le projet prévoit de travailler en lien avec les acteurs politiques, économiques et sportifs pour développer des clubs sportifs de niveau européen et des infrastructures essentielles à leur émergence.

En conclusion

Enfin, le projet souhaite créer un Pôle d’Excellence Sportive, afin de regrouper en un même lieu les sièges de fédérations sportives, des structures de formation et de recherche, des entreprises, ainsi que des équipements sportives. Cela, dans le but de créer des synergies inédites et de poser les fondements d’un nouveau modèle économique pour le sport français.