Achat appartement Pantin, la ville en mutation

Pantin, ville de l’ex « banlieue rouge » en Seine-Saint-Denis, est l’une des villes les plus impactées par les changements du Grand Paris. Son visage change depuis quelques années avec l’installation en son sein de nombreuses multinationales suivies par des marques de luxe et des petits commerces de proximité qui rendent le centre-ville plus attractif. En découle une nouvelle ambiance et de plus en plus d’achat d’appartement. Zoom sur un Pantin en mutation.

Les démarches qui ont lancé une vraie tendance

Grands_moulins_de_Pantin_P1050511Il y'a peu, Pantin n'attirait pas grand monde, mais plusieurs signes démontrent que faire un investissement locatif ou résidence maintenant à Pantin serait astucieux. La BETC, première agence de publicité française, quittera Paris en 2016 pour regrouper sur un même site ses 750 salariés, le long du canal de l’Ourq. En mars 2015, Hermès inaugure sa nouvelle extension en plein centre-ville de Pantin, dans un grand loft industriel : le « Podium Hermès », un vaste show-room de 8 000 m2 destiné à présenter ses carrés de soie, sacs, malles et arts de la table, à ses clients du monde entier. Le symbole du Pantin en plein décollage, qui commence à attirer des entreprises glamour, sans pour autant renier ses origines industrielles. « Pantin est en train de devenir une ville des métiers d’art, de la mode et de la création », revendique Bertrand Kern, le maire PS depuis 2001. Alors, si vous hésitiez à y acheter un appartement, vous devriez revoir vos craintes à la baisse.

 

L’immobilier se voit, lui aussi, transformé

Du coup, acheter un appartement à Pantin plutôt qu’à Montreuil ou à Paris, beaucoup plus chers, n’est plus saugrenu. En témoigne la fièvre autour du programme New Port de 600 logements par Nexity. Au lancement de la commercialisation, des gens ont dormi sur place pour ne pas rater une occasion à 5 500 euros le mètre carré. Acheter pour louer à Pantin serait tout aussi bénéfique, car il y a un engouement autours de l’offre culturelle aux alentours : la toute nouvelle Philarmonie de Paris, la galerie d’art de Thaddaeus Ropac et le Centre national de la danse. Concernant l’achat d’appartement, le maire qui soutient cette mutation souhaite tout de même garder 33% de logements sociaux dans le parc immobilier de Pantin, et la mairie veille à favoriser l’accession à la propriété.

 

Conclusion

En quelques mots, grâce aux actions du Grand Paris et des multinationales, Pantin est en complète mutation en une ville pas chère et branchée, certains parlent même du nouveau Brooklyn. Ainsi, l’achat d’appartement tout comme l'investissement locatif y est vraiment à la mode et l’aide de chasseurs immobilier ne sera pas du luxe car tout le monde se rue sur les bonnes affaires.