Acheter à Paris, New York ou Londres ?

Investir à Paris, que cela soit dans le cadre d'un investissement locatif ou de  résidence pied-à-terre est un choix fort pour un étranger et un pari différent par rapport à des villes concurrentes telles que Londres et New York. Dans sa quête d’investisseurs étrangers, Paris souffre cette concurrence avec ces deux villes anglophones. En effet, nos compatriotes ressentent de plus en plus le besoin d’acheter à l’étranger

 

Paris, une situation atypique

VS-PARISLe marché immobilier parisien reste stable depuis quelques années avec un nombre de transactions dans l’ancien qui reste similaire et les prix enregistrent une légère baisse. Faisons nous affaire à une bulle spéculative ? Non répond la Fnaim du Grand Paris qui assure que la hausse des prix entre 2007 et 2012 ne peut constituer une bulle tout comme la baisse très légère de 2014 ne peut constituer un éclatement de cette bulle. On peut constater aussi une forte tendance à la hausse à Londres et New York depuis la crise de 2007 au contraire de Paris. Cette corrélation entre financier et immobilier à New York et Londres est dû à une forte présence des anglais et américains en bourse. Par conséquent, les personnes touchées en bourse n’ont pu investir dans l’immobilier, faisant donc baisser les prix.

 

 

Londres, un eldorado pour investisseur fortuné ?

VS-LONDRESPar ailleurs, le haut de gamme et le très haut de gamme poursuit une grande envolée des prix à Londres. Le prestige de la capitale anglaise cumulé à une fiscalité plus simple et un accueil « chaleureux » de la part des britanniques pour les investisseurs étrangers ont de quoi séduire. 

Ainsi, il est courant que des investisseurs fassent l'achat appartement locatif ou revendre afin de réaliser des plus values très intéressante.

 

New-York New-Yooooork 

times-squareNew York constitue également un investissement immobilier prisé. Le véritable point fort de la ville américaine et son dynamisme sur le marché de l’investissement locatif. Les locataires y sont plus fidèles avec un taux de vacances très bas à seulement 2%. Ainsi, acheter pour louer à New York s’avère être une option sécurisée pour les investisseurs. 

 

 

En conclusion 

Actuellement les investisseurs étrangers (et particulièrement dans le haut de gamme) ont une préférence pour faire leur investissement locatif ou résidence secondaire à Londres et New York. Cependant avec, la situation monétaire actuelle (baisse de l’euro), il est probable qu’achat appartement Paris rime de nouveau avec option intéressante pour les étrangers grâce aux prix attractifs que présente la capitale.