Acheter à Shanghai

Certains investisseurs préfèrent se tourner vers l’étranger pour réaliser leur investissement immobilier locatif ou résidence. Puisque certains pays, certaines villes peuvent procurer une rentabilité supérieure à celle qui aurait été obtenue en France, ou simplement pour diversifier leurs placements. Acheter en Asie et en particulier à Shanghai peut être une solution. Cependant, les lois et politiques chinoises sont très restrictives quant à l’accès à la propriété par les étrangers. Et il faut savoir que toute personne n’ayant pas ses deux parents shanghaiens est considérée comme étrangère.

Les modalités pour acheter un appartement à Shanghai

investissement locatif - achat appartement

Vue sur la ville de Shanghai

Les conditions pour acheter un appartement en Chine sont très strictes. Le gouvernement a mis en place certaines mesures pour éviter la hausse des prix de l’immobilier et la spéculation. Tout d’abord, le nombre d’appartements détenus ou financés par un étranger est limité à un seul et il faut respecter les conditions suivantes : avoir déjà travaillé en Chine depuis plus d’un an au moment de la demande, signer une déclaration sur l’honneur de ne détenir aucun autre bien en Chine et l’apport personnel doit représenter au minimum 30% du montant du prix d’achat du bien immobilier. De plus, si vous décidez de faire une demande de prêt auprès d’une banque chinoise, les taux d’intérêt pourront être élevés, de l’ordre de 7 à 8%. Il faut également démontrer que le montant de la mensualité de remboursement ne dépasse pas 50% des revenus de la personne. Enfin, plusieurs papiers sont nécessaires, qu’il faut traduire, faire signer, valider par l’ambassade de Chine...Par ailleurs, il existe une condition particulière : il faut être marié pour acheter un appartement ou une maison en Chine. L’achat d’appartement est interdit pour les célibataires étrangers.

 

La négociation du bail

En Chine, il n’y a pas de régies immobilières. Ainsi, les propriétaires sont libres quant à la fixation du loyer, la durée du contrat, l’aménagement. Ce qui leur permet de négocier le contrat. Il faut donc être très prudent lorsque vous achetez un bien immobilier (sur sa qualité et les modalités du contrat). Lorsqu’il ne s’agit pas d’une ville que l’on connait et d’une langue que l’on maîtrise, la négociation et la fiabilité du contrat de bail peuvent être compliquées. C’est pourquoi, il est préférable pour vous de faire appel à un chasseur immobilier qui saura trouver le bien idéal ou vous tourner vers une agence qui prendra en charge toute la recherche et les modalités d’achat du bien. Par conséquent, il peut être assez compliqué d’investir à Shanghai. Que ce soit du fait des barrières de la langue, de l’absence de réglementation quant à la rédaction des contrats et les fluctuations des prix de l’immobilier.