Acheter à Londres

Plusieurs villes présentent des rendements locatifs supérieurs à Paris en Europe. Dans ces villes, plus rentables il est possible d’y réaliser quelques bonnes affaires. Londres, Berlin ou Bruxelles sont les villes européennes qui reviennent lorsque l’on souhaite acheter à l’étranger. Même si Londres est plus cher que Paris, elle est une des villes qui séduit le plus d’acheteurs pour l'investissement locatif ou autre. Ces derniers délaissent de plus en plus Paris qui a vu ses rendements considérablement chuter ces 10 dernières années.

 

Comment réussir son achat londonien ?

Tower Bridge, Londres, investir immobilierSi vous désirez faire un investissement locatif ou un pied-à-terre à Londres, sachez que les bonnes affaires se trouvent principalement dans le haut de gamme ce qui n’a rien d’étonnant en temps de crise. Mais cela ne veut pas dire que l’achat est facile à réaliser, pour que celui ci fonctionne, il faut faire un minimum d’efforts. Le plus important est de bien choisir l’emplacement et aussi de rénover le bien acheter pour ainsi maximiser investissement immobilier locatif ou de vente. Par ailleurs, comme les allemands à Berlin, les locataires anglais sont fiables en terme de payement.

Il faut aussi savoir que généralement, on trouve les développeurs immobiliers à l’origine de la renaissance d’un quartier. Ces derniers transforment d’anciens bâtiments et espaces publiques pour les convertir en logements moderne et le plus souvent haut de gamme. D’autres parts, lorsqu’un nouveau projet est en cours, les alentours sont susceptibles de voir leurs prix augmenter (exemple : Nine Elms).

Il est possible d’acheter pour louer à proximité des quartiers déjà bien cotés pour profiter de leur prestige et par la meme occasion de leur prix de location. Toutefois, À Londres, comme à Paris, il est important d’être proche des transports. Ainsi, la capitale anglaise investit dans les transports et il peut être donc être judicieux de s’intéresser aux différents projets avant de faire son choix.

 

La législation immobilière en Angleterre ?

Le droit de propriété comme on le connaît en France diffère quelque peu outre-Manche. En effet, il existe deux titres de propriété. Le premier est le freehold, c’est ce qui se rapproche fortement du droit de propriété français, c’est à dire que l’acheteur possède un droit de propriété perpétuel sur le bien. D’une façon générale, cela est appliqué pour les achats de maisons. En ce qui concerne les appartements, le titre de propriété le plus utilisé est le leasehold. Dans ce cas, l’acheteur possède le bien pour une période déterminée allant de 99 ans à 125 ans. Il est possible avec le payement d’une indemnité d’obtenir un droit de propriété perpétuel. Les prix pratiqués ne présentent de différences notables suivant les titres.

 

Pourquoi l’étranger ?

Chaque investisseur devenu rentier avec l’immobilier cherche à diversifier les achats pour amoindrir les risques de leur investissement locatif ou autre. Ce qui pousse des investisseurs à acheter dans des villes comme Londres pour avoir de meilleures plus-values.