Top 7 des plus belles maisons de Paris

La capitale parisienne, riche en immobilier, attire les acheteurs à la recherche de l’originalité, de la beauté, bref, du bien parfait en vue d'un investissement locatif, résidence ou encore pied-à-terre. Beaucoup de décorateurs, amateurs ou professionnels, se sont attaqués à l’achat d’appartement à Paris et à la rénovation de ces biens en petit bijoux. Tour d’horizon de 7 des plus belles maisons de Paris.


1. Une ancienne usine rénovée en loft industriel

La décoratrice Paula Coste voulait acheter un pied-à-terre à Paris et souhaitait de nombreux rangements, des espaces ouverts et un plan de circulation simple. Elle crée alors son loft au dernier étage d’un ancien bâtiment industriel dans le XIIe arrondissement de Paris, quartier Reuilly-Diderot. Ce plateau est un immeuble qui a d’abord été un atelier de tapissier, puis racheté par des chasseurs immobiliers, tous les étages sont mis à nu pour aujourd’hui côtoyer magnifiquement bien les toits de Paris. Paula Coste est séduite dès sa première visite par ce lieu rare avec charpente apparente. Aujourd’hui, la maison de 100m² joue la carte de la simplicité avec beaucoup de bois et de couleurs apaisantes comme le bleu et le gris.

Photos : Côté Maison, Gilles Trillard

http://www.cotemaison.fr/contemporain/ancienne-usine-a-paris-renovee-en-loft_23263.html

2. Une maison moderne à St Germain-des-prés

Eric de Rugy voulait une « maison comme un arbre ». Il l’a donc faite pousser rue Jacob dans le 6ème arrondissement de Paris proche de Saint-Germain-des-Prés, entre deux immeubles, comme une utopie, un désir absolu de modernité. L'architecte Jacques Moussafir a imaginé un espace graphique et décloisonné, très fluide et serein en jouant avec la hauteur, la lumière zénithale et l'allégorie végétale. « Du métal, du bois, du verre, très peu de béton, la maison devait être la plus écologique possible » explique son propriétaire. D'où l'utilisation d'une essence locale, le robinier faux acacia, la terrasse végétalisée, la cuisine en papier recyclé et compressé, et un récupérateur d'eau de pluie, dans le jardin à l'anglaise, dessiné par les paysagistes de Mugo. De quoi ravir les objectifs environnementaux du Grand Paris !

Photos Côté Maison, Jean-Marc Palisse

http://www.cotemaison.fr/chaine-d/deco-design/diaporama/maison-paris-6-une-maison-moderne-a-saint-germain-des-pres_22882.html



3. Une maison originale en meulière à 5 étages

Cette jolie maison en meulière a une surface au sol de 30m², sur cinq niveaux sous-sol compris. Les propriétaires souhaitaient, pour rénover ce bien immobilier optimiser l’espace, créer des lieux fonctionnels et esthétiques, et permettre à toute la petite famille d’y vivre facilement. La façade à l'arrière de la maison a été agrémenté d'une pergola, créant ainsi une salle à manger utilisable une grande partie de l'année. Pouvant complètement s'ouvrir, l'espace redevient terrasse en été.

Photos : Côté maison, ADC L’atelier d’à Côté, Juliette Berny

http://projets.cotemaison.fr/project/view/1483

4. Une maison style bohème où il fait bon vivre

Au cœur de la Butte-aux-Cailles dans le XIIIe arrondissement de Paris, cette maison est une enclave à la déco bobo devenue l'escale bohème et incontournable d'un petit monde qui aime à s'y retrouver. Construite au XXe siècle, cette maison ouvrière est ouverte sur son petit lopin de terre et sur des lotissements étrangers construits à la même époque. Comme « La Petite Russie » par exemple, qui est aujourd’hui un lotissement de charmantes maisons et était à l’origine construit pour une compagnie de taxi souhaitant héberger ses employés, tous des « Russes blancs » qui n’avaient pas les moyens d’acheter un appartement chacun. Ce groupement de maisons original est accessible, ainsi que son voisin « La Petite Alsace », grâce aux portes ouvertes des ateliers d’artistes « Lézarts de la Bièvre », ils font partie des ruelles les plus belles de Paris.

Photos Côté Maison, Nicolas Millet

http://www.cotemaison.fr/insolite/diaporama/deco-bobo-pour-maison-parisienne-avec-jardin-a-la-butte-aux-cailles_19559.html?p=5#content_diapo



5. L’ancienne maison extraordinaire de Kenzo

Aujourd’hui vendue, l’ancienne maison du créateur japonais Kenzo Takara est un lieu incroyable dans le XIème arrondissement de Paris. Le parisien de cœur utilisait cette maison « comme une maison de vacances, qui est aussi l’ambassade du goût japonais en France » disait-il. La vision panoramique d’un parfait jardin traditionnel japonais, véritable œuvre d’art, apparaît comme un mirage au milieu des immeubles parisiens. Il est rafraîchi par un grand bassin, découpé dans le roc où nagent des carpes naines. Fermés à la rue parisienne, les espaces qu’il « japonise » s’ouvrent tous sur des tableaux composés de végétaux, de minéraux et d’eau, aux allures d’estampes. Pour fêter les alliances des saveurs et des styles, des salles à manger aux proportions différentes où l’Asie reçoit et côtoie le reste du monde.

Photos :

http://www.marieclairemaison.com/,les-jardins-secrets-de-kenzo-takada,200260,476.asp

6. La maison cachée de Mme Einstein

Mony Linz-Einstein, l'arrière-petite-nièce du scientifique, fait partie des antiquaires parisiens les plus en vue du faubourg Saint-Germain. Sa maison dans le marais au cœur du IIIe arrondissement de Paris, à l’abri des regards, s’inscrit dans une atmosphère originale et décalée. Ici, tous les matériaux se côtoient dans une harmonie fraîche et énergique. Le petit jardin luxuriant est vert en été comme un hiver et regorge de petits objets qui le rendent intemporel. Dans les pièces à vivre, les meublent anciens et modernes, et les bibelots chinés et toiles de maîtres se mélangent avec brio.

Photos : Alexandre Bailhache

La galerie Epoca de Mony Linz-Einstein : 60, rue de Verneuil, 75007 Paris, www.epoca.fr

http://www.cotemaison.fr/maison-famille/diaporama/la-maison-cachee-de-mme-einstein_5567.html?p=2#content_diapo



7. La maison de verre

Située dans le VIIe arrondissement de Paris, c'est l'œuvre majeure et la seule maison encore debout conçue par Pierre Chareau. Avec sa structure ouverte, elle met en valeur ce que Chareau tenait pour la plus belle des matières : la lumière. L’architecte dessina jusqu'au moindre cintre, accumulant les astuces qui font de chaque pièce un espace dynamique. Les meubles sont souvent mobiles : l'escalier qui mène du cabinet au logement est rotatif afin de dissimuler le passage pendant la journée. Dans les chambres, les cloisons creuses remplacent les penderies et servent de portes coulissantes. Les perspectives et les transparences sont soigneusement étudiées pour théâtraliser l'ensemble, dont le décor mouvant rappelle celui d'une scène…

Photos : Artedia/Leemage

http://www.lesechos.fr/industrie-services/dossiers/maisons-d-architecte/0202947989274-la-maison-de-verre-597781.php?sps2CtEwFMlYTUqY.99

Alors, quitte à faire un investissement immobilier pied-à-terre à Paris, pourquoi ne pas faire dans l’insolite ? Si ces maisons vous ont plu, sachez qu’il est aussi possible de trouver des belles maisons dans le Grand Paris, ou d’acheter un appartement à l’étranger.