Bien choisir son immeuble de rapport

 

L’achat d’un immeuble de rapport s’inscrit dans les tendances des placements financiers préférés du moment. En effet, les Français semblent encore préférer l’investissement dans la pierre aux autres produits financiers tels qu’assurance-vie et placements en valeurs. Mais, avant de se lancer dans un projet de cette envergure, une mûre réflexion s’impose. Elle demande d’avoir en main les informations essentielles, que nous allons maintenant vous livrer.  

 

Un investissement très recherché

 

immeuble de rapportDe nombreux investisseurs recherchent un immeuble de rapport comme une source de rentes futures et la satisfaction de se constituer un patrimoine immobilier à transmettre. Ce type d’investissement locatif est garant d’une bonne rentabilité et permet de se lancer dans un investissement immobilier adapté à ses possibilités et à ses ambitions.

Considérons d’emblée les bénéfices financiers que l’on peut tirer de cet achat immobilier. L’immeuble de rapport réunit sous le même toit un ensemble d’appartements. Comparativement à l’achat parcellaire de plusieurs logements, l’opération va s’avérer plus fructueuse, car elle va mutualiser les frais relatifs à l’achat. Il s’agit notamment des frais d’agence et des frais de notaire, mais aussi de l’absence de cotisations à un syndic immobilier. À cela, s’ajouteront ensuite des frais bancaires et de courtage plus réduits, car on ne fera qu’un seul emprunt. Ces économies peuvent se monter à plusieurs dizaines de milliers d’euros et constituent donc, un aspect non négligeable pour les investisseurs immobiliers.
Mais les bonnes affaires ne s’arrêtent pas là pour ceux qui deviennent propriétaires d’un immeuble de rapport.  En achetant dès le départ une surface importante, ils bénéficient d’une réduction du prix du mètre2. De meilleurs rapports locatifs en découleront, car même si le mètre2 a été acquis moins cher, le bien sera loué au prix du marché locatif local. Les investisseurs qui envisagent aussi l’option revente de leur bien dans quelques années sont toujours sensibles à cet argument, surtout quand il s’agit d’un premier investissement.

Acheter un immeuble de rapport intéresse aussi tout investisseur qui cherche des placements immobilier adaptés à son profil. Tous les immeubles de rapport sur le marché ne conviennent pas
à chacun, au regard de sa fortune personnelle et de sa capacité d’emprunt. Un bel immeuble refait à neuf dans un quartier de standing conviendra à de gros investisseurs, mais ne sera pas rentable pour un particulier souhaitant faire fructifier, par exemple, un héritage.            
Ce dernier aura plus intérêt à se tourner vers un petit immeuble dont il pourra accroître la valeur locative. Les tendances du marché immobilier actuelles indiquent que les petites surfaces de type studio sont plus rentables. Avant d’acheter un immeuble de rapport, le futur acquéreur peut donc réfléchir à son espace pour le redistribuer par l’aménagement de logements plus petits et plus nombreux. Il obtient ainsi un meilleur taux de rendement pour l’ensemble de la surface louée et valorise nettement son investissement. Il devra cependant s’adjoindre les conseils d’un architecte et d’artisans spécialisés pour réaliser son projet. Un budget travaux peut parfois être aussi important que le coût d’acquisition, mais peut se justifier si en sortie, on accroit significativement la valeur du bien.

 

 Quelques conseils pour bien choisir un immeuble de rapport

 

La première question qui se pose est celle de sa localisation. Le marché locatif local devra faire l’objet d’une analyse soigneuse pour ne pas prendre le risque d’investir massivement dans un endroit où les locataires sont rares. De même, l’environnement de l’immeuble est à prendre en compte : est-il desservi par les transports et proche du centre et des commerces ? Le coin est-il calme et ne présente-t-il pas de promiscuité gênante, comme un aéroport ?               
Avant d’acheter un immeuble de rapport, il est avisé de faire sa petite enquête. Interroger
des riverains sur place sur le nombre de logements à louer dans le coin, et consulter des statistiques sur la région. Si l’on vise certains types de locataires, comme les étudiants ou les retraités, elles permettent de savoir si l’investissement locatif se justifie.

Avant de succomber au charme d’un vieil immeuble ou d’une résidence coquette, une étude de rendement est incontournable. Un bon investissement se calcule par un rapport au prix d’achat, à l’ensemble des frais d’acquisition et au potentiel locatif du bien. L’objectif à atteindre est
l’auto financement, autrement dit que le prix des loyers chaque mois couvre l’ensemble des frais contractés : prêt immobilier, impôt foncier, assurances, charges… Il n’est pas toujours facile de faire seul un tel calcul. Des professionnels comme le conseiller en immobilier ou le conseiller en gestion du patrimoine peuvent se prononcer sur l’opportunité d’investir dans un immeuble de rapport.

La nécessite de se  confier à des professionnels avant d’acheter un bien est évidente, à plus forte raison, si l’on est un parfait novice en matière immobilière.            
Les premiers sollicités sont les artisans, qui vont aider à estimer l’état de l’ensemble immobilier, lors des premières visites. L’état de la toiture est le premier point important à repérer, car si une rénovation complète n’est pas rédhibitoire, le coût total de l’opération pondère sérieusement le prix du bien. Il n’est pas rare non plus que les conduits d’eau et d’évacuation, ainsi que les installations électriques, soient entièrement à refaire. Là encore, l’œil d’un professionnel est le plus sûr moyen d’évaluer rapidement les coûts.

Enfin, les agents immobiliers aident non seulement les particuliers à trouver des immeubles de rapport, mais savent aussi repérer les pistes d’amélioration possibles pour augmenter les revenus locatifs d’un bien. Mieux, ils définissent avec le futur investisseur, une stratégie locative pertinente, parce qu’un immeuble de rapport peut répondre pour lui à différents besoins. On peut en attendre des revenus locatifs sur le long terme, mais aussi prévoir d’y loger des proches un jour, par exemple. Or, il existe un impact de ces besoins en termes de locataires visés et de type d’aménagements à prévoir.

 

S’il est indiscutablement plus intéressant d’acquérir un seul immeuble plutôt que plusieurs appartements isolés, l’investissement est, au départ, plus risqué. Le recours à des professionnels du conseil en matière immobilière est un peu un passage obligé pour ne pas « mettre tous ses œufs dans le même panier », en fonçant à l’aveuglette dans l’achat coup de cœur !

Maxime GUERIN

Maxime GUERIN

Directeur Général chez Ever Invest
Entrepreneur et passionné par la gestion d'actifs, j'ai été formé chez JLL avant de me mettre au service des investisseurs en créant Ever Invest en 2014.
Maxime GUERIN

Les derniers articles par Maxime GUERIN (tout voir)